https://www.jdo-univers.eu/jeux_cartes

J’avais eu griffe alors qu’elle venait de renoncer aux mamelles de sa mère. Elle provenait de la ménagerie de notre camp. Nous savions par les convois de marchands que nous étions les seuls à avoir réussi l’exploit de dompter des oursureuils en captivité. Les miliciens de l’ANR faisaient de bons progrès dans la capture et l’élevage des chimères, mais les méthodes plus douces de nos dresseurs semblaient produire de bien meilleurs résultats.

Je l’avais longtemps entraîné. J’utilisais une arbalète de chasse à poulie que nous avions retrouvée dans les décombres d’une armurerie lors d’une expédition de récupération. J’étais pitoyable dans le maniement de cette arme, mais comme nous sortions pour la première fois avec Griffe, je voulais éviter de lui imposer le vacarme d’une arme à feu.

Elle avait participé à sa première chasse avant qu’elle n’ait eu un an. Nous étions sur la piste d’un sanglion, un gros mâle, à en juger par les traces qu’il laissait dans la terre meuble des sous-bois dans lesquels j’avais l’habitude d’évoluer. Les sanglions ont une chair tendre et goûteuse, bien plus tendre que son parent, le sanglier. Ils font néanmoins de redoutables

proies en raison de leur échine couverte de piques acérées. Ils sont en fait des poils de 12 à 30 cm de long, de couleur variable, à la base généralement brune. Ils sortent de la peau par trois, chacun dans une direction différente. Creux en leur centre, donc très légers, ils présentent une cannelure externe qui renforce leur solidité et les rend pratiquement indéformables et incassables.

Lorsqu’un chasseur comme moi se lie avec un compagnon tel que Griffe, il doit rapidement lui apprendre comment attaquer et se défendre, mais aussi ne pas prendre de risques. L’élevage des oursureuil est long, mais ils se montrent de précieux alliés dans toutes les situations lorsque le lien créé entre le chasseur et l’animal est complet. Il était important pour moi à ce moment qu’il ne se lance pas sauvagement à l’assaut de la bête que nous traquions aveuglément.

Nous poursuivions notre proie depuis plus de deux heures lorsque je compris rapidement que la distance qui nous séparait s’était considérablement réduite. Griffe, très intelligente malgré son jeune âge, grimpait à un chêne non loin de la piste du sanglion que nous traquions. Elle comptait lui couper la route pour que j’attaque notre proie par l’arrière. Cette première chasse avait été fructueuse et nous étions revenus au camp plus souder que jamais.

Je laisse ces chroniques derrière moi afin que l’on sache ce que je m’apprête à faire.

Cette nuit, durant un raid de l’ANR, ces chiens ont attaqué le camp par le sud. Nous ne doutons pas de leurs intentions, ils ont choisi cette face, à l’opposé de leurs attaques habituelles pour faire un raid dans notre exceptionnelle ménagerie. Nous avons battu le rappel. L’ancien et le conseil ont envoyé des messages ce matin par la caravane de marchands, pour nous aider dans une contre-attaque rapide qui n’aura pour but que de récupérer nos amis.

La contre-attaque aura lieu dans quatre jours. D’ici là, la caravane de marchands aura fait le tour des camps de survivants, ils traitent aussi avec les sorcières du Chapitre avec lesquelles ils évoqueront l’affaire. La neutralité constante du Chapitre risque de ne pas tenir face à nos arguments. Nous avons régulièrement à faire à elles et savons qu’elles s’attachent à étudier dans son ensemble la nouvelle faune sans vouloir la dominer avec violence.

Quant à moi, je pars dès maintenant, je parviendrais à la base de l’ANR dans la soirée. Après une courte sieste, je tenterais de m’infiltrer le plus discrètement possible afin de retrouver Griffe. Nous ne savons encore combien de temps vivent les oursureuils, mais comme j’ai passé la quarantaine, elle est sans doute la dernière alliée que je n’aurais jamais lors d’incursion dans les terres désolées.

“Extrait des chroniques des premières chasses — Camp de Breuville”

https://www.jdo-univers.eu/jeux_cartes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *