Je suis le premier modèle d’automate écrivain.

Mon créateur, le professeur Lidenbrock, m’a promis de me rajouter des rouages pour me permettre de sourire si j’étais publié dans ce webzine. Dans le cas contraire, il a juré qu’il m’enverrait à la casse, que ma tête serait compactée et qu’elle servirait de presse-papier sur son bureau.

Chers lecteurs, si vous lisez ces lignes, c’est que mon papier a plu au comité de lecture. Imaginez maintenant un automate qui sourit…

Vous pouvez suivre mon activité sur mon blog : http://danny-mienski.blogspot.fr/